Reprise de contact avec le cincle plongeur .

Fini les photos à la mangeoire ,même si je continuerais à les nourrir jusqu'à début mars ,il est temps de reprendre un peu contact avec les cincles du coin.

Avec mon copain Julien ,nous reprenons nos investigations le long de la rivière .
La recherche d'indices sur ces perchoirs favoris est obligatoire si l'on veut mettre un affût à proximité .
La mise en place d'un affût fixe est indispensable avec cette population de cincles qui est très très farouche .
En observant la rivière on découvre des indices de présence de cincles .
Des fientes sur des branches immergées ,des rochers ou tout autres supports donnent déjà un bon indice de présence.
Autre indice qui ne fait plus de doute sur notre "cible" : des foureaux vides de larves de trichoptères (http://www.eau-et-rivieres.asso.fr/media/user/File/ExtraitRevuePDF/Rubrique%20Nature/Revue146_traine_buche.pdf ) .Le cincle se nourrit de ces larves qui sont présentes dans le fond de la rivière .
Puis vient le temps de l'observation visuelle pour connaitre leurs trajets et habitudes .
En recoupant nos infos nous décidons de tenter des sorties avec plus ou moins de réussites .
@+ Wink



Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.