Une petite tétée et puis s'en vont.

Lors d'un affût avec les renardeaux ,j'ai vu sortir cette chevrette avec son faon. Les renardeaux étant retournés dans leur terrier ,j'ai décroché l'appareil photo du trépied ,longé le champ de blé et alors que j'étais à bonne distance j'ai réalisé cette série accroupi et le 500 mm calé sur mon genou.Une scène rare et magnifique avec la tétée du petit et la mère qui surveille les alentours. A cette époque les chevrettes suitées sont extrèmements sur leur garde et au moindre bruit ou mouvement suspect elles regagnent le couvert. Ce qu'elle a fait quand elle a perçu le bruit du 50D. Quel privilège de pouvoir assister à une telle scène.

@+

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.